Benoit Querido

Publié le par CLE

Jeux d’Hommes et d’Eau, variations ludiques sur un entraînement de Taekwondo. Dramaturgie forte, valeurs et contrastes évoquent le Sud, sol y ombra,.

Longtemps fidèle à l’argentique, le photographe Benoît Querido, se laisse maintenant tenter par le numérique, qu’il aborde en changeant de manière et de sujets.

Ses nouveaux thèmes entrent, eux aussi, dans une nouvelle période : celle du mouvement, vif et rapide, dont il capte l’apparition, comme un chasseur d’images, toujours à l’affut et en éveil. La série retenue présente des jeunes en pleine action, en appui sur des prises de taekwondo, avec ses chutes d’eau qui électrisent l’atmosphère. Elle inaugure et illustre sans conteste une nouvelle exploration : les personnages sont rendus dans toutes leurs capacités de souplesse et d’élan ; on en perçoit la vivacité. On est loin des poses immobiles et hiératiques des précédents modèles au regard presque intériorisé.

L’arrêt sur image focalise sur l’intérêt du moment et en accentue l’intérêt : en abordant de manière moins grave, plus ludique et fantaisiste les scènes de jeux l’artiste capte des corps en extension, des gestes rapides, quasi graphiques et exprime une liberté joyeuse.

La photo n’est plus une description, un reportage, elle est le témoin d’une volonté, un moment d’une création.

Benoit Querido

Publié dans photographie

Commenter cet article