Article publié depuis Overblog

Publié le par CLE

ELESTA KARO

Inspiré par l’œuvre de maître Hokusaï, dont les 36 vues du Mont Fuji représentent une somme artistique et culturelle pour le Japon, Elesta Karo prend le parti de la représentation polyptique foisonnante autant qu' emblématique. Après Van Gogh qui avait adopté la méthode et l’aspect formel des oeuvres.de Hokusaï, Elesta Karo, peintre de son temps, se déploie dans ses variations à lui sur le Fuji Hama.

Travail appuyé sur le jeu des couleurs et des matières qui présentent une diversité expressive et un champ lexical de grande ampleur.

Une phrase simple, écrit-il peut définir le sujet : le Fuji est un volcan du Japon ; cette phrase peut être enrichie, donner des approches plus complètes et même se prêter à un jeu de modifications de la structure : une représentation peut en influencer une autre ou encore le dialogue peut ouvrir à d’autres perceptions. Une version s’enrichit d’une autre.

La forme simplifiée du volcan est un simple triangle : les dessins d’enfants en sont la représentation à retenir. La situation du Mont Fuji, au cœur du Japon, ouvre des perspectives spécifiques à la géographie et à l’identité de ce pays. Comment représenter le Japon ? En utilisant des éléments de son histoire, de sa vie de tous les jours : son architecture, les torii : portails de temples, qui symbolisent le passage entre le monde matériel et spirituel, les tatouages ou encore les sushis.

La cohésion de l’ensemble des éléments qui composent l’œuvre –évolutive- s'appuie sur le format des toiles, identiques dans leurs dimensions qui scandent l'espace ; le « volume » des éléments est variable : il offre au regard des ruptures de lignes, des profondeurs de champs différents au spectateur.

Le travail des matières suivant des techniques propres à la civilisation japonaise renforce la relation profonde à la tradition où prend place le génie de Maître Hokusaï.

Devant nous, ici et maintenant, plusieurs toiles de Elesta Karo sont exécutées en reprenant une mise en œuvre dans la lignée de la tradition, ancrée dans la culture nipponne , tels le papier des origamis.

Puissamment Imprégné de civilisation japonaise, Elesta Karo invite, avec force, les visiteurs à faire une incursion dans le Japon tel qu’il peut être ressenti aujourd’hui.

Commenter cet article