Didier Dantras

Publié le par CLE

Didier Dantras

Insolites et cependant si proches de la vérité, les acrobates et le bestiaire imaginés de Didier Dantras nous font entrer dans la magie d’un univers de contes de fées.
Artiste doué d’une fine sensibilité et d’un regard qui sait porter le réel à une perception magnifique, sans le trahir, au gré de son invention plastique.

A partir de son matériau de prédilection : le fer soudé agrémenté parfois de matières colorées, il crée des personnages filiformes aux volumes étirés d’une réelle élégance, d’une incroyable légèreté et toujours en mouvement. Sculptures aériennes dans lesquelles apparaît une inventivité permanente comme en témoigne aussi son bestiaire, une autre facette de sa création.

Une vraie poésie portée par le métal : des cerfs, vivants, aux pattes démesurément longues et à la tête surmontée de grands bois allégés par un minutieux travail de dentelle de découpe du fer avec une extrême finesse.

La fragilité de ces animaux contraste avec la puissance d’autres dont le corps trapu est formé de plaques de métal agencées les unes aux autres, avec, parfois, des décors-broderies très finement travaillés sur lesquels rayonne la lumière.

Cette démarche esthétique donne de ces animaux sauvages des expressions élaborées : la nature est ici comme transcendée, haussée au niveau d’un culte où les idoles ouvrent une voie haute de l’imaginaire.

Vérité oui, magie, sûrement, et plus profondément création le lien avec le sacré :
pour Didier Dantras, la nature est un temple !

Publié dans sculpture