Anne Lehoullier

Publié le par CLE

Anne Lehoullier

Artiste cacienne exprime avec un talent profond qui se livre avec retenue. Le pastel et la peinture sont ses matières de prédilection. Elle débute en 1988 par le travail d’atelier auprès d’un maître orléanais.

Au fur et à mesure que s’assure son expression, après avoir abordé les thèmes classiques du paysage ou de l’art du bouquet, magistralement traités, elle choisit de s’affirmer à travers les choix plus directement personnels.

Commence alors la lignée émouvante des portraits, ceux de personnes très proches, parents, enfants de la famille, série croisée avec une autre où s’intercalent, visiteurs convoqués pour des raisons secrètes, des personnages historiques. Nous sommes tous dans une histoire semble-t-elle suggérer.

Anne Lehoullier nous revient aujourd’hui avec une toute autre approche : une émotion forte jaillit sans retenue à travers les sites et les paysages. On peut voir, latente ou évidente une angoisse et même une violence. Son style traduit nettement une nouvelle perception, une dramaturgie. Si les paysages demeurent familiers, il en émane une lourde impression de crainte et même de malheur au dessus d’Orléans. serions-nous face à un nouveau moment de notre histoire ?

A sa manière, ici, Anne Lehoullier nous donne à voir dans ses toiles une sorte d’avertissement !

Publié dans peinture