Véronique Roche

Publié le par CLE

Bonheur des étapes successives de la gravure : inspiration onirique, le temps de la réalisation de l’œuvre, nécessaire et consenti, porte l’expression à maturité.

A travers les arts plastiques (peinture, gravure, livres, masques, marionnettes ou collages…) je veux parler de conflits, d’êtres malades de ne pouvoir se taire ou au contraire d’exploser dans l’indifférence générale…

Mais aussi de voyages dans des mondes parallèles, d’espaces élargis et lointains, de lumières au milieu des ténèbres et de forces et d’énergie

États de corps états d’âme… États successifs… l’œuvre en train de se construire…En gravure, tout est différé…Ce qui permet de vivre l’instant magique du tirage où l’on re-découvre autrement sa propre création… De la plaque au papier, de l’outil à graver jusqu’à l’encrage final, toute une série de transferts et de projections où l’inconscient se voile, se dévoile … et se revoile. Accentué par le noir et le blanc, à la recherche de visages oubliés ou de chemins de traverse, c’est cela la gravure pour moi.

www.versoroche.com

Véronique Roche

Publié dans gravure

Commenter cet article