Sylvain Alizon

Publié le par CLE

Lumière, jeu des éléments et de la couleur. A partir d’objets semblables,empilés, variations sans cesse renouvelées dans une danse immobile et gaie. jets semblables,empilés, variations sans cesse renouvelées dans une danse immobile et gaie.

Sylvain Alizon

Variations sur un thème où l’inspiration est soutenue à la fois par une recherche permanente et par une sensibilité vibrante !

Le réel est une évidence, il est aussi d’appui pour l’artiste. Plus qu’un prétexte, une connivence, la réalité tangible devient une porte d’entrée sur une nouvelle perception qui va bien au-delà du simple regard.

Car entre aussi en jeu la pensée, l’organisation, la construction, jusqu’à la virtuosité.

Dans ses aquarelles aux dimensions hors normes, le parti pris de l’empilement, de la masse, qui justifie l’ampleur données aux œuvres, Sylvain Alizon, l’artiste, traduit une vision d’univers constructible comparable à ceux décrits à propose de Gödel, Eisher et Bach dans le fameux livre « Les brins d’une Guirlande Eternelle. On y retrouve l’idée d’une création toujours reprise, toujours avancée, toujours en marche.

Cependant, le chaos et le désordre sont aussi évoqués.

Si on peur pressentir un sens philosophique dans ce travail, il est évident qu’il ne limite ni n’empêche une expression sensible d’une extrême finesse : le regard, la main savent où et comment traduire la vibration de la lumière, les teintes vivaces expriment la vie qui survient, fraîche et même impétueuse.

Nouveau souffle, nouvelle approche, Sylvain Alizon nous propose d’entrer avec lui dans sa nouvelle période de création.

Publié dans peinture

Commenter cet article