Jeremy Louvencourt

Publié le par CLE

Vision très personnelle, précision de la main, le champ d’observation est original, le sens esthétique exigeant. Le regard tend vers la transcendance et la sublimation.

L’infiniment grand ou l’infiniment petit. Jérémy Louvencourt nous enjoint à regarder de près ou de loin. De loin : des formes psychédéliques qui pourraient servir de motifs à un décor, un tissu ou un papier peint. De près et dans une note plus organique : des micro-organismes… bactéries ? dont on a l’impression qu’ils bougent, se déplacent. Au fond, l’impression d’assister à la création d’un monde, voire du monde. Il n’y a qu’à se rappeler le début du très beau « Alpha directions » de Jens Harder…

Une véritable vision personnelle, servie par un travail d’une précision minutieuse révèle une essence profonde, renouvelée, dans des mouvements persévérants, sans heurts.

La calme densité qui se dégage dévoile, imperceptible mais constant, le mouvement qui sous tend le travail. On peut penser que Jeremy Louvencourt se rapproche de la perception d’artistes majeurs d’aujourd’hui, et trouver des résonnances profondes avec les apports révélateurs de Benoit Mandelbrot dont le regard tout à fait inédit, plutôt scientifique d’abord avec les fractales, ouvre le champ artistique à une nouvelle écriture, le numérique.

L’avenir est prometteur ; il donnera à ce jeune artiste de porter aussi loin que possible la recherche dont il pose les prémices et que Libre Expression est heureux de présenter.

Jérémy est né à Chécy en 1989. Diplômé du DSAA communication visuelle du Lycée des Arênes (Toulouse) en 2011, il vit et travaille à Paris.

Site : jeremy.louvencourt.free.fr

Jeremy Louvencourt

Publié dans dessin

Commenter cet article